Prions saint Joseph

Sur cette page, vous trouverez le texte de la neuvaine
proposée par le monastère pour la période actuelle de l’année

Les neuvaines plus anciennes se trouvent sur cette page
sourcesaintjosephcotignac

Présentation de la neuvaine par la Communauté :

Autant nous nous réjouissons de fêter l’Immaculée Conception au cœur de la liturgie de l’Avent, comme étant l’aurore de notre Salut, autant nous avons besoin, pendant le Carême, de faire nôtre cette invitation de la Sainte Écriture : « Allez à Joseph ! », pour qu’en nous mettant à son école, nous nous rendions plus agréables à Dieu et grandissions à l’ombre de sa sainteté !

Oui, Allons à Joseph dans nos besoins bien sûr, dans nos inquiétudes, dans nos angoisses : son patronage répond à tout; il est le ministre de la Providence Divine.

Mais allons à lui, surtout, pour nous revêtir intérieurement de son esprit de recueillement, d’adoration, de prière.

Aimons à le regarder et à le prendre pour modèle dans « cette mission que Dieu lui a confiée : d’être « custos », le gardien. Gardien de qui ? De Marie et de Jésus ; mais c’est une garde qui s’est étendue à toute l’Église (et donc à nous-mêmes !). Joseph est un « gardien », parce qu’il sait écouter Dieu, il se laisse guider par sa Volonté, et c’est pourquoi il est encore plus sensible aux personnes qui lui sont confiées, il sait lire avec réalisme les décisions les plus sages. En lui, chers amis, nous voyons comment répondre à l’appel de Dieu, avec disponibilité, avec promptitude, et nous voyons aussi quel est le cœur de la vocation chrétienne : le Christ !

« Dans les Évangiles, saint Joseph apparaît comme un homme fort, courageux, travailleur, mais dans son cœur on voit une grande tendresse, qui n’est pas la vertu du faible, mais au contraire, dénote une force d’âme et une capacité d’attention, de compassion, de véritable ouverture à l’autre, d’amour. Nous ne devons pas avoir peur de la bonté, de la tendresse ! » (Pape François, homélie de sa Messe d’inauguration,19 mars 2013 )

Neuvaine du 10 au 19 mars 2018

Ô bon Saint Joseph,
vous qui savez comment marcher dans l’obscurité de la foi,
vous qui savez comment écouter la voix de Dieu,
vous qui savez comment aller de l’avant dans le silence,
aidez-nous à entrer avec confiance et amour
dans le Plan de Dieu sur nous.

D’après une prière du Saint-Père