Un secret du pape François…

st-joseph

Le secret de la « sérénité » du pape ?
Saint Joseph endormi !

Ma paix est un cadeau du Seigneur, confie-t-il…

Un article paru sur Zenit

S’il y a un problème, je l’écris sur un papier à saint Joseph et je le mets sous une statuette (…) de saint Joseph qui dort, a témoigné le pape François devant des supérieurs généraux qu’il a reçus au Vatican en novembre 2016. L’Osservatore Romano a publié le dialogue dans son édition en italien du 10 février 2017.

Les supérieurs ont notamment demandé au pape quel était le secret de sa « sérénité ». Je ne prends pas de pastilles tranquillisantes ! a-t-il répondu en plaisantant : Les Italiens donnent un beau conseil : pour vivre en paix il faut un certain ‘je-m’en-foutisme’.

Je vis une expérience complètement nouvelle pour moi, a-t-il confié. À Buenos Aires j’étais plus anxieux, je l’admets. Je me sentais plus tendu et préoccupé. (…) J’ai eu une expérience très particulière de paix profonde au moment où j’ai été élu. Et elle ne me quitte plus. Je vis en paix.

Il y a « des problèmes » au Vatican et même de la « corruption », a ajouté le pape qui a entamé une réforme de la Curie romaine, « mais je suis en paix ». S’il y a un problème, je l’écris sur un papier à saint Joseph et je le mets sous une statuette que j’ai dans ma chambre. C’est la statue de saint Joseph qui dort. Et désormais il dort sur un matelas de papiers ! Et moi je dors bien : c’est une grâce de Dieu.

Le pape a souligné qu’il priait aussi souvent : J’aime beaucoup le bréviaire et je ne le quitte jamais. La messe tous les jours. Le chapelet… Quand je prie, je prends toujours la Bible. Et la paix grandit. Je ne sais pas quel est le secret… Ma paix est un cadeau du Seigneur.

Pour recevoir cette paix, a-t-il conseillé, chacun devrait trouver la racine de l’élection que le Seigneur a faite sur lui et aller ainsi de la croix à la paix.

Cependant sans jamais se laver les mains des problèmes, a-t-il prévenu : Dans l’Église, il y a des Ponce Pilate qui se lavent les mains (des problèmes) pour rester tranquilles. Mais un supérieur qui se lave les mains (des problèmes) n’est pas père et n’aide pas.

Illustration : Saint Joseph Endormi © Associazionegiovannipaolo2bisceglie.it